Historique

La Ligue canadienne des compositeurs fut fondée à Toronto en 1951 par un groupe de huit compositeurs: John Weinzweig, Louis Applebaum, Harry Freedman, Andrew Twa, Murray Adaskin, Harry Somers, Philip Nimmons et Samuel Dolin. L’idée de la Ligue est née d’une discussion informelle entre plusieurs compositeurs réunis chez John Weinzweig en février 1951. La première rencontre en vue d’organiser la Ligue eut lieu le 1er avril 1951, et John Weinzweig fut alors élu premier président de la LCC. Les activités de la Ligue étaient dirigées par un conseil bénévole formé de compositeurs, ce qui est encore le cas aujourd’hui. (photo de Helmut Kallmann)

À ses débuts, la Ligue s’attachait surtout à augmenter le nombre des exécutions et enregistrements d’œuvres canadiennes dans le but de promouvoir la musique nouvelle au Canada et d’améliorer le statut professionnel des compositeurs. La LCC jeta les bases d’une petite musicothèque de partitions contemporaines de compositeurs canadiens, mais elle ne tarda pas sentir qu’il faudrait une agence indépendante pour gérer et accroître la collection. La proposition lancée par John Beckwith et John Weinzweig de créer un nouvel organisme ayant pour mission de gérer la collection et de promouvoir la musique canadienne aboutit à l’inauguration du Centre de musique canadienne en 1959. Les bureaux de la LCC sont actuellement situés au Bureau national du CMC à Toronto.

Principaux programmes, apports et réalisation de la LCC :

  • organisation qui a contribué à la création du Conseil des Arts du Canada (1957), du Centre de musique canadienne (1959) et du Conseil des arts de l’Ontario (1963) ;
  • accueil de la Section canadienne de la Société internationale pour la musique contemporaine (SIMC) de 1953 à 1956, puis de 1981 à aujourd’hui ;
  • a présenté 200 œuvres lors de 40 concerts à Toronto, Montréal et Hamilton, 1951 à 1966 ;
  • a remis des bourses aux jeunes compositeurs, 1968 à 1977 ;
  • a représenté les intérêts des compositeurs lors de comparutions devant le Groupe de travail sur la politique de la radiodiffusion, le Groupe de travail sur le statut de l’artiste ainsi qu’à des audiences du gouvernement du Canada sur le libre-échange, les enregistrements musicaux, la TPS, etc. ;
  • a adopté une représentation visant l’équilibre entre les régions au Conseil exécutif, 1981 ;
  • a institué, de concert avec le Centre de musique canadienne, le Prix Amis de la musique canadienne, pour reconnaître et célébrer les individus et groupes qui se distinguent dans le domaine de la musique contemporaine canadienne, 1993 ;
  • a créé des catégories de membre supplémentaires pour les étudiants et les affiliés, 2006 ;
  • a amorcé une réorganisation pour donner un nouvel élan et une nouvelle direction à ses activités, ce qui a culminé avec un Plan stratégique et un Plan de gouvernance, 2008 ;
  • a lancé une série d’ateliers de développement professionnel, 2007 à aujourd’hui.

Past CLC Presidents:

  • John Weinzweig, 1951 – 1957, 1959 – 1963
  • Jean Papineau-Couture, 1957 – 1959, 1963 – 1966
  • Srul Irving Glick, 1966 – 1969
  • Samuel Dolin, 1969 – 1972
  • Talivaldis Kenins, 1972 – 1974
  • Walter Buczynski, 1974 – 1976
  • Harry Freedman, 1976 – 1978
  • James Montgomery, 1978 – 1979
  • Victor Davies, 1979 – 1982
  • Paul McIntyre, 1982 – 1983
  • Alex Pauk, 1983 – 1989
  • Patrick Cardy, 1989 – 1992
  • Rodney Sharman, 1993 – 1998
  • John Burge, 1998 – 2006
  • Paul Steenhuisen, 2006 – 2007
  • James Rolfe, 2007 – 2011
  • Jennifer Butler, 2011 – 2014
  • Brian Harman, 2014 – 2016
  • Christopher Reiche, 2016 – present

Pour plus d’information sur la Ligue canadienne des compositeurs, veuillez consultez l’article sur notre organisation rédigé par Helmut Kallmann et Alexis Luko dans L’Encyclopédie canadienne.

Les archives de la LCC sont déposées à la Bibliothèque nationale du Canada.