À propos de la SIMC

Qu’est-ce que la SIMC ?

La Société internationale pour la musique contemporaine a été fondée en 1921. Elle se compose d’un Comité exécutif et d’environ 55 sections nationales qui doivent chacune comporter au moins un délégué officiel (deux dans de nombreux cas). Il existe également plusieurs « Sections régionales », telles que celle de Gotland (Suède) ou des Flandres (Belgique), des Membres associés et quelques Organisations sympathisantes. Chaque section paie une cotisation annuelle et, chaque année civile, une des sections accueille les Journées mondiales de la musique dans son pays ou sa région.

Pour de plus amples informations au sujet de la SIMC et de son histoire, veuillez visiter son site Web.

JOURNEES MONDIALES DE LA MUSIQUE

Qu’est-ce que le Festival Journées mondiales de la musique (JMM) ?

Ce festival est organisé par l’une des sections nationales dans un pays différent chaque année. Le Comité exécutif international de la SIMC fait en sorte que certains règlements soient respectés. L’organisation de chaque festival fait l’objet d’un vote à l’Assemblée générale de la SIMC trois ans d’avance, sur la base du projet et du budget du festival. En vertu d’un des règlements importants, les organisateurs du festival sont obligés de programmer au cours du festival au moins une composition/installation/œuvre d’art sonore/autre projet musical soumis par les représentants de chaque section nationale. Chaque section peut soumettre un maximum de 6 œuvres (pas plus d’une œuvre par compositeur). Le festival peut ensuite décider de programmer plus d’une œuvre à partir des « soumissions nationales », toutefois ce règlement fait en sorte que chaque pays sera représenté à chaque édition des JMM.

SECTION CANADIENNE DE LA SIMC

Quel est le role de la Section canadienne ?

La Section canadienne a pour rôle principal de promouvoir la musique canadienne au niveau international et de communiquer aux compositeurs canadiens les résultats de ses activités. Les activités menées chaque année par la Section sont au minimum :

  • Réunir un jury pour sélectionner 6 œuvres qui constitueront la « soumission nationale » à la prochaine édition des Journées mondiales de la musique. Le jury est formé d’au moins trois compositeurs canadiens choisis par la Section. Les compositions soumises doivent s’accompagner d’un enregistrement, et le compositeur doit avoir obtenu les droits de publier le CD promotionnel, non commercial.
  • Publier un CD promotionnel, non commercial, des 6 œuvres sélectionnées. Si l’espace le permet, d’autres œuvres peuvent y être ajoutées si le jury y consent au moment où il dresse la liste de la « soumission nationale ».
  • Encourager les compositeurs canadiens à envoyer une « soumission indépendante » aux organisateurs des JMM en diffusant les appels d’œuvres par le biais des Dépêches de la LCC ou par d’autres moyens.
  • Participer à l’Assemblée générale de la SIMC en envoyant au moins un délégué – de préférence deux si possible, selon le budget, le moment et d’autres facteurs.
  • Aider les compositeurs canadiens interprétés aux JMM en les invitant à demander des bourses de voyage et, si le budget le permet, en leur offrant un soutien financier. Cela est souvent possible s’il reste un surplus dans le budget annuel une fois que le budget de nos autres activités a été établi. La Section accorde la priorité aux compositeurs dont les œuvres font partie de la « soumission nationale » pour l’année en question.
  • Aider les compositeurs et diffuseurs canadiens à établir des contacts avec leurs homologues d’autres pays ou régions par l’intermédiaire de leur section nationale à la SIMC ou grâce aux relations que la Section canadienne a tissées dans le passé. Ceci peut inclure : faciliter des rencontres, fournir des lettres de recommandation, partager de l’information sur des endroits où réaliser des projets musicaux ou sur des sources de financement éventuelles.
  • Organiser, avec des partenaires, les JMMC en sol canadien. Les prochaines JMMC de la SIMC seront en Vancouver en 2017, présentent par la Section canadienne de la SIMC et Music on Main.

La Ligue canadienne des compositeurs a accueilli la Section canadienne de la Société internationale pour la musique contemporaine (SIM) de 1953 à 1956, puis de 1981 à aujourd’hui. L’exécutif de la Section canadienne se compose actuellement de :

Jim Hiscott, président, Section canadienne de la SIMC
Rodney Sharman, vice-président, Section canadienne de la SIMC

Pour contacter la Section canadienne de la SIMC, veuillez envoyer un courriel à iscm@composition.org.